Tout augmente, même la réalité !

Image

 

Préambule à un ou deux autres textes plus ou moins caustiques sur les objets qui nous entourent, voire nous accaparent.

Puisqu’il est admis que tout augmente, la réalité ne pouvait échapper à la tendance. Pour cela, on connecte à tout va les objets, le smartphone jouant le rôle d’entremetteur, autrement dit de relai entre émetteurs divers et variés. En fait, ces objets sont tout à la fois connectés et déconnectés, détournés de leur fonction première, le smartphone de moins en moins « phone » étant l’exemple le plus frappant. On finira par ne plus du tout téléphoner avec un téléphone et le mot deviendra vide de sens. Le verbe ne parlera alors plus aux générations futures. D’ailleurs, aujourd’hui déjà, on se parle en ligne sans avoir besoin ni de s’entendre ni de se voir, tchats et discussions revêtant la forme de leurres. A tel point qu’en lieu et place de la réalité, on ferait mieux d’évoquer la virtualité augmentée. Il est si facile de s’engoncer dans le virtuel, de tout confondre et d’oublier les fondamentaux. Comment ainsi croire qu’être en ligne par écrans plats interposés dispense d’activité physique ? Multiplier les contacts sans en avoir, et les touches sur des appareils qui en sont dépourvus, sont autant de paradoxes qui font écran à la réalité. Nos atouts s’amenuisent à mesure que disparaissent les touche-à-tout, puisqu’on ne touchera bientôt plus que nos écrans tactiles et dociles qui obéissent au doigt pour l’instant, et à l’œil prochainement !

Les tablettes et autres mobiles, ou l’art de ne plus avoir les pieds sur terre, mais les mains sur les écrans garnis de terres rares tapissant les sous-sols. Une façon comme une autre de toucher le fond…

Publicités

A propos Mathieu Jaegert

...là où vont mes mots.
Cet article a été publié dans Chroniques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tout augmente, même la réalité !

  1. laurence délis dit :

    On passe de plus en plus de temps à « toucher le fond » comme tu le décris si bien que j’en viens à me demander si nous n’allons pas finir par oublier le contact tactile entre nous… 😦
    Encore une fois, sous les jeux de mots, une réflexion qui sonne juste. Bravo Mathieu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s