Comment faire du réchauffé avec du froid

neige1En hiver, le monde médiatique de la météo excelle dans l’art de faire du réchauffé avec du froid. Bien sûr, les mêmes journalistes servent du tiède avec du doux plus tard dans l’année, les images de terrasses bondées en mars ou novembre venant alimenter les discours enfiévrés de reporters sortis pour l’occasion. En ce moment, les stations de radio mutent en stations de ski alors que les plateaux de télévision n’ont rien à envier au vent des plateaux jurassiens. Il y souffle des inepties en rafales. Elles sonnent le verglas de nos derniers espoirs d’informations fiables. Les bulletins météo sont distribués après la réunion du conseil des classes des animateurs-présentateurs-prévisionnistes, appelez-les comme vous voulez. Pas toujours en phase, ils distillent pourtant tous leur message avec emphase. De l’exceptionnel et de l’exagéré, t’en veux pas en voilà. Des redoublements inutiles sont prononcés. De prudence notamment. Les envoyés spéciaux, sortis de leur placard en rajoutent une couche qu’ils tenaient déjà. Jaloux de leurs collègues qui monopolisent le micro le restant de l’année, ils s’emballent, revanchards. Ça tombe bien, la vengeance est un plat qui se mange froid. Et il n’y a bien qu’aux yeux qu’ils n’ont pas froid. Mis en confiance par le journaliste coincé à Paris, ils font tout pour sortir du grelot, conjuguant le verbe frimer uniquement sous la forme frimas. Pour en rajouter, ou plutôt soustraire quelques degrés, ils ne manquent pas d’imagination. -2°C, ce n’est pas assez froid ? Qu’à cela ne tienne, on nous indique les températures ressenties au vent. Et on finira par délivrer les minimales si le vent soufflait encore plus fort, si vous n’aviez pas de bonnet ou si vous sortiez torse nu. Une météo sous conditions et plus sous abri.

Alors oui, ça caille. Le fond de l’air est froid. Mais dans le fond, cela ne veut strictement rien dire. L’air est froid, point. Un froid de canard, diront certains. Les pauvres oiseaux, et si on les laissait en dehors de tout ça ? Pourquoi les impliquer dans cette mauvaise blague magret eux ?

Dans leur euphorie, ces braves types de la météo sont persuadés du bien-fondé de leur discours et du bien-tombé des températures. Ils rêvent de monter les cieux en neige, et à les écouter, il ne tombe pas des flocons mais des centimètres.

Finalement, ces exagérations massives sur l’atmosphère guère froide éclipsent les relents de guerre pas si froide que ça. Aveuglés, les animateurs poussent leur quête du sensationnel jusqu’à balancer des statistiques farfelues, entre records et températures médianes.

Et dans médianes, il n’y a pas que média. Il s’agit donc de penser au bonnet !

Publicités

A propos Mathieu Jaegert

...là où vont mes mots.
Cet article a été publié dans Chroniques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Comment faire du réchauffé avec du froid

  1. catongg dit :

    j’aime beaucoup !! c’est tellement bien tourné 🙂

  2. Excellent !
    Ce qui me fait rire le plus, c’est que ces présentateurs s’étonnent qu’il fasse froid en hiver et chaud en été. Ils promettent souvent des radoucissements, sans comprendre, qu’en inter-saison, c’est souvent synonyme de pluie…
    Sans parler d’écologie, la nature a besoin de cette alternance que sont les saisons.
    J’aime l’hiver, donc je ne suis pas objective, mais un bon froid sec et ensoleillé est nécessaire et me ravit. 🙂

  3. Le Stagiaire dit :

    C’est extrêmement agaçant d’être ainsi pris pour des abrutis.. C’est comme lorsque la météo s’invite au journal de vingt heures, comme une nouvelle à part entière pour susciter une émotion… Affligeant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s