Au four et à la baguette !

baguette-magicienJules voulait sortir du lot tout en restant dans le pétrin. Lui qui avait toujours vécu dans des résidences équipées d’escaliers insuffisants, le jeune boulanger pâtissier comptait emprunter l’ascenseur social. Il avait pourtant repris une boutique de plain-pied. Première erreur. Il s’était mis en tête que pour tenir le haut du pavé, mieux valait ne pas prendre trop de hauteur. La clientèle tardait à se constituer, pas les critiques. Elles s’accentuaient à mesure que Jules persistait à croire en son talent. Alors que ses créanciers menaçaient de lui tomber dessus à bras raccourcis, il s’imaginait que leur tenir la dragée haute suffisait. Mais les premiers avaient les bras plus longs que prévu et la position devint vite inconfortable. D’autant plus qu’il n’était pas confiseur. Sa dragée, il l’avait empruntée à un collègue. Perclus de crampes, il finit par baisser le bras et jeter l’éponge. La dragée, plutôt.  Il n’était pas si simple de rouler simultanément dans la farine et sur l’or. Dans un baroud d’honneur, Jules fit amande honorable : il réalisa sa première frangipane de qualité acceptable. Puis il mit la clé sous la porte. Le trousseau complet, même. Misant sur un don qu’il pensait détenir, il se lança dans la prestidigitation. En deux tours et trois effets de manche, il monta un spectacle, passant du magimix à la magie et du froment chaud au one man show. Une représentation où il s’agissait de faire le clown seul sur scène sans être manchot. Il avait beau avoir plus d’un tour dans son sac à pain, il ne parvint jamais à tirer son épingle du jeu de cartes. Nouvelle erreur. D’autant plus flagrante que les meilleurs magiciens ne faisaient pas apparaître d’épingles.

Vexé, Jules comprit que si la baguette l’avait mené à la magie, celle-ci l’avait mené à la baguette ! Il faut dire que tenir le haut de l’affiche se révélait insuffisant, celle de son spectacle gondolant et se repliant sur elle-même par le bas. Demain, promis, son one man show sera privé du « one ». Les renforts pourront ainsi l’aider à tenir le haut et le bas de l’affiche !

Publicités

A propos Mathieu Jaegert

...là où vont mes mots.
Cet article a été publié dans Nouvelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s