En ligne

Le commanditaire n’y est pas allé par quatre chemins. Toutes les traces apparentes devaient disparaître. Je me suis chargé d’exécuter la sale besogne et d’éliminer ces témoins d’un autre temps. Toutes les parties prenantes du réseau ont été enterrées ici. Sans scrupule. Oui mais voilà, nul n’est à l’abri d’une bourde. Moi le premier. On m’infligea donc l’honneur de déterrer les souvenirs pour réparer l’erreur. Le brouillard enveloppait encore la campagne mais je n’eus aucune difficulté à me repérer. Je m’étais trompé sur toute la ligne, il me fallait donc pelleter d’un bout à l’autre. Je posai mon matériel au pied d’un calvaire recouvert de mousse et repris mon souffle. Tout ça pour trois riverains privés de téléphone.

Publicités

A propos Mathieu Jaegert

...là où vont mes mots.
Cet article a été publié dans Nouvelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s