Du tac au tic-tac

Les objets connectés peuplent déjà notre quotidien, chatouillent l’ordre établi et titillent la morale. Résolus à faire la pluie et le beau temps du matin au soir. Mais aussi pendant la nuit et au lever. Précisément le but du nouvel arrivant, le réveil. Vous serez tiré du lit par le bébé de la bien-nommée société Holi ! Un joujou aux capteurs aussi nombreux que vos couette et oreiller réunis sont rembourrés de plumes. Pas question pour la start-up primée de s’endormir sur ses sommiers ! Le dernier né affûte son réseau à grande vitesse, se synchronise à vos agendas, aux conditions de trafic et à la météo histoire de se manifester au moment opportun. Soyez assuré de son dévouement corps et alarme. Son heure sera la vôtre. Dès lors, plongez sans crainte dans les bras de Morphée et dans l’inconnu. Lui s’adapte à l’imprévu du tac au tic-tac, faisant son affaire du préavis de grève à la RATP ou des chutes de neige matinales. Avec le réveil qui s’ajuste, dormez du sommeil du juste ! Dingue le boulot qu’ont abattu leurs experts marques-et-dring !
Mieux, il calcule la probabilité de perdre du temps à chercher partout son trousseau de clés ou à lacer les chaussures de la marmaille récalcitrante, et celle d’avoir envie d’une tartine supplémentaire sur la base du repas de la veille au soir. Envoyant fissa les consignes au grille-pain. Assoiffé de données, il détecte votre aptitude à vous lever du bon pied, vos capacités en mécanique en cas de batterie faiblarde, il guette vos insomnies et enregistre l’intensité de vos ronflements. Malade pendant la nuit, 40 degrés au réveil ? Pas un problème, Bonjour – oui c’est son petit nom – transmettra derechef un message à votre patron. Simple comme…Quoi ? Je m’enflamme ? Possible !
A six, sept ou huit heures, votre programme Deezer lancera votre journée. Vous ne sortirez plus jamais de votre somme sans sommation, votre musique préférée emplissant votre chambre crescendo.
Bien sûr, difficile de l’empêcher de communiquer avec ses potes connectés dans la maison. C’est le revers de la médaille. Inutile de freiner son penchant naturel à la cachotterie et à la conspiration. Vous le verrez ainsi se liguer avec le frigo et vous prodiguer des conseils à tout va : mange pas si, bois pas ça ! Ne vous laissez pas impressionner, rappelez-lui qui est le patron. Il vous entendra, reconnaissance vocale oblige. A ce propos, j’entends déjà les sceptiques répliquer à raison. Oui, si vous parlez dans votre sommeil, vous risquez de dérégler Bonjour.
Comment ? Vous n’avez pas de couverture ? Pas d’inquiétude, Bonjour apprécie tout autant draps, couettes et sacs de couchage. Pardon ? Je n’ai pas compris ? Le réseau, vous n’avez pas de réseau ? Autant pour moi. Eh bien, que répondre…sans couverture, restez sous les couvertures ! En attendant la prochaine invention qui vous sortira de là.

Publicités

A propos Mathieu Jaegert

...là où vont mes mots.
Cet article a été publié dans Chroniques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s